Lignes à Grande Vitesse dans le monde


Shinkansen Japonnais


Réseau Shinkansen en Japon

Le réseau Shinkansen en Japon

Quand, en 1964 la première ligne du Shinkansen a été mise en service entre Tokyo et Shin-Osaka, elle fût la première ligne de ce type dans le monde entier. La construction était devenue nécessaire pour soulager la congestion des chemins de fer japonais, qui, avant 1964, étaient construits complètement en voie étroite.

Le réseau d'environ 2500 km avec des trains roulant à une vitesse de 300 km/h est un des plus utilisés en monde. Comme les Shinkansen sont construits pour une voie plus large que le reste du réseau ferroviaire du Japon, ils roulent seulement sur des lignes à grande vitesse.

Le Japon a dû construire un nouveau réseau, incompatible avec la technologie qui était déjà en place. Au Canada par contre, on pourrait utiliser les voies existantes comme extension pour les nouvelles lignes.


JR500

JR500 à Yamaguchi Ogorishimogo (2015).
© Photo: Connor Blais (Instagram @connors_travels)

JR700

JR700 à Tokyo (2015).
© Photo: Connor Blais (Instagram @connors_travels)

JR700

JR700 à Yamaguchi Ogorishimogo (2015).
© Photo: Connor Blais (Instagram @connors_travels)


Réseau LGV en France


Réseau TGV en France

Bleue : LGV Sud-Est Paris-Lyon, 1981
Gris : Autres LGV

Le réseau LGV français est probablement le plus connu dans le monde. Il a été mis en service avec une seule ligne, la LGV Sud-Est entre Paris et Lyon, en 1981. En utilisant des lignes conventionnelles pour se rendre aux quelques sections à haute vitesse, les trains TGV exploitent un réseau complexe. Presque toutes les villes importantes en France, ainsi que dans des pays voisins possèdent une connexion directe avec Paris.

Construites pour les TGV, les lignes sont aujourd'hui utilisées par l'Eurostar, le Thalys ainsi que l'ICE allemand.

Parlant du TGV, on entend toujours que le TGV au Canada ne sera pas rentable à cause des grandes distances et la population trop dispersée. Mais est-ce que la distance de Montréal à Toronto n'est pas similaire à celle de Paris à Lyon? A quel chiffre arrive-t-on si on additionne la population des villes en question?

Temps de voyage pour quelques destinations :


TGV Douplex à Marseilles

TGV Douplex à Marseilles (2008).
© Photo: Stefan Bracher

Eurostar et Thalys à Paris Gare du Nord (2008)

Eurostar et Thalys à Paris Gare du Nord (2008)
© Photo: Stefan Bracher

TGV Réseau à Paris Gare du Nord (2008)

TGV Réseau à Paris Gare du Nord (2008)
© Photo: Stefan Bracher


Train ICE Allemand


Réseau ICE en Allemagne

Bleu : Nouvelles lignes à grande vitesse (250-300 km/h)
Gris : Lignes améliorées (200-230 km/h)

Le réseau LGV allemand et le train qui l'exploite, le Inter City Express (ICE) sont en service depuis 1991. Le réseau consiste en plusieurs nouvelles lignes et des tracés améliorés, reliés par des sections de rail conventionnelles.

Dans les années 90 et 2000, l'Allemagne et la France étaient en compétition pour le train le plus vite. Pendant que les allemands se trouvaient en tête plusieurs fois, ce sont les français qui finalement ont gagné en 2007 avec un train roulant à 574.8 km/h. En entre temps, la concentration sur les connections nationales à été remplacé par l'effort d'offrir des liaisons à l'échelle européenne. Aujourd'hui le TGV parcourt aussi l'intérieur de l'Allemagne pendant que le ICE se promène jusqu'à Paris et d'autres villes dans les pays voisins de l'Allemagne.


ICE3

ICE3 à Nuremberg, Allemagne. (2016)
© Photo: Connor Blais (Instagram @connors_travels)

ICE - Indicateur de vitesse

Indicateur de vitesse à bord d'un train ICE. (2016)
© Photo: Connor Blais (Instagram @connors_travels)

ICE Zurich

ICE à Zurich, Suisse (2001)
© Photo: Stefan Bracher


Rail 2000 en Suisse


Réseau Rail 2000 en Suisse

Bleue : LGV
Gris : Autres lignes importantes

La Suisse a décidé de prendre une approche un peu différente des autres pays. L'idée du projet Rail 2000 qui a été mis en place depuis 1987 est de faciliter l'horaire et d'améliorer les connexions. Le réseau consiste en plusieurs nœuds principaux, auxquelles les trains arrivent de toutes les directions jusqu'un peu avant l'heure ou la demi-heure et quittent quelques minutes après.

Pour réaliser ce plan, le temps de trajet entre ces nœuds doit être inférieur d'une heure. Tous les travaux effectués n'ont donc pas comme but d'augmenter la vitesse le plus possible, mais de l'augmenter telle que nécessaire.


Le projet Rail 2000 en détail :

ICN

ICN à Genève (2001).
© Photo: Stefan Bracher

IC 2000: Train à deux niveaux

IC 2000: Train à deux niveaux
© Photo: Stefan Bracher

ETR610

ETR610 à Zoug (2017)
© Photo: Stefan Bracher


Sapsan Russe


Réseau Sapsan et Allegro en Russie

Bleue : En opération
Gris : Discuté

Un argument souvent utilisé contre des trains à grande vitesse au Canada est le climat. Mais la Russie, un pays avec des conditions hivernales très similaires, possède déjà un réseau TGV.

Les trains du type Sapsan, basé sur le ICE allemand, roulent entre St-Petersburg, Moscou et Nizhny Novgorod. Ils atteignent une vitesse maximale de 250 km/h. Une autre ligne, celle entre St-Petersburg et Helsinki (Finlande), utilise un dérivé du Pendolino italien, appelé Allegro.


Chine


Réseau LGV chinois

Bleu : Nouvelles lignes à grande vitesse
Gris : Lignes améliorées

La Chine a commencé d’améliorer quelques de ses lignes pour 160 km/h à la fin des années 1990. En entretemps, c'est le pays avec le réseau de lignes à grande vitesse le plus grand et le plus achalandé au monde. La ligne de Beijing à Guangzhou est, avec 2300 km, aussi la plus longue.

Initiallement, la Chine a importé des trains du Japon, de l'Allemagne, de la Suède et de l'Italie pour ensuite commencer a produire ses propres trains.


CRH3

CRH3 à Tianjin, Chine (2016).
© Photo: Stefan Bracher

CRH3

CRH3 à Qufu-Est, Chine (2016).
© Photo: Stefan Bracher

Trains en chine

Plusieurs trains à grande-vitesse à Tianjin, Chine (2016).
© Photo: Stefan Bracher

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIN Delicious Google Buzz

© Design-Web et rédaction par Stefan Bracher